Tricycle couché

Vélomobile 1.0

C’est parti !

Pour fixer la carrosserie au tricycle je vais utiliser des écrous et boulons, ça permettra de la rendre amovible.

La carrosserie sera constituée de cornières alu légères et toutes rivetées entre elles.
J’utilise des rivets de diamètre 3mm pour les parties légères et du 4mm pour les parties structurelles. L’objectif est d’avoir un poids supplémentaire minimum.

Je commence par le porte-bagages :

Le porte-bagages peut soutenir mon propre poids (65kg) donc je passe à l’étape suivante.

Le bas de caisse :

Je boulonne sur le châssis et je rivette avec du 3mm de légères cornières alu.

La structure de la carrosserie :

J’allonge le porte-bagage et je monte un arceau derrière le siège qui recevra les deux charnières pour le porte-bagages et pour le "cockpit".

Je poursuis en fixant dessus de la charnière à piano et je "dessine" le profil du cockpit de manière empirique en me basant sur mon précédent dessin.

La carrosserie et le pare-brise :

J’avais déjà 6 plaque "Point P Permis de construire" en coroplast de 3mm d’épaisseur en 80x120mm. Je les utilises pour faire la carrosserie. C’est un matériaux très léger, robuste et étanche...et en libre service ;)

Pour le pare-brise je pensais utiliser du polyglass de 2mm mais il s’avère assez lourd donc pour prototyper je passe sur du rouleau de plexi de 0.8mm plus léger, pas très transparent mais pas cher.

J’ai dessiné des décrochements pour les passages de roues mais ils ne sont pas assez prononcés et les roues frottent quand je braque : un truc à refaire à la prochaine version.

Voilà ce que ça donne devant la MPT qui héberge le /tmp/lab :

Le véhicule est maintenant haut de 1m30.

En pesant chaque roue j’obtiens 10kg x 3 = 30Kg environ.

C’est seulement 4kg de plus qu’avant.

Maintenant il faut tester !

mercredi 20 avril 2016, par Alexandre Korber

Répondre à cet article