Tricycle couché

Le train avant du tricycle

Quel type de roues avant choisir ?

En dehors du fait que c’est le format de roue 20"(pouces) qui est choisi dans le design de la plupart des tricycles couchés, il est difficile de trouver des roues remplissant le cahier des charges suivant :

  • Diamètre de l’axe au moins 12mm pour pouvoir fixer la roue que sur un côté. L’alternative est de fabriquer deux "fourches" horizontales qui permettraient d’utiliser des roues avec axe de faible diamètre.
  • Possibilité de fixer des freins à disques.
  • Robustes car ils vont encaisser les 3/4 du poids du pilote.
  • Abordables financièrement.

J’ai au final opté pour des roues arrières de BMX avec axe de 14mm vendues chez Go Sport dans les 40€. Des roues de BMX neuves car c’est souvent moins cher que d’occasion mais l’idéal est évidemment de surveiller les encombrants, les ressourceries et autres recycleries de vos alentours.

Des roues arrières pour pouvoir dans un second temps utiliser des adaptateurs roue libre -> disque de freinage comme expliqué/vendu ici : https://www.youtube.com/watch?v=5g_-LSBYWXU et http://www.bicycledesigner.com/bike-parts/bicycle-brake/disc-brake-adapter---free-or-flip-flip-hub.html

Il est précisé que le côté droit, donc la roue gauche (depuis le siège) aura tendance à se dévisser en freinant : il faudra tarauder l’adaptateur et la roue libre perpendiculairement pour y visser des goupilles de blocage.
Pour l’instant je vais utiliser des freins de base type "caliper".

Si vous optez pour un design avec deux fourches à l’avant, vous pouvez utiliser n’importe quelles roues de vtt 20" enfant par exemple. Souvent il y a déjà des freins à disque dessus ;)

Les bases de fonctionnement d’un train avant de véhicule

La fabrication d’un tricycle couché avec deux roues avant directionnelles est une occasion pour découvrir pourquoi ça tourne bien et pourquoi, si on lâche le guidon, un véhicule à deux, trois ou quatre roues file droit.

Une page web est parfaite pour résumer la géométrie en œuvre : "La géométrie des trains roulants"

Avec mon rapporteur d’angle tout neuf, j’ai fait dans la poutre principale en deux parties dont l’avant est inclinée de 15°. Il s’agit ici de l’angle de chasse. Le même que nous retrouvons sur n’importe quel vélo entre l’axe de la potence et le sol. Cela permet au véhicule de rester naturellement en ligne droite.

Ensuite, lors du montage imminent des jeux de direction, nous verrons que l’angle de pivot est important pour éviter que la direction soit trop influencée par les imperfections de la chaussée et pour réduire les frottements lors des virages.

Enfin, une fois la roue arrière montée, nous pourrons placer la tringle qui solidarise les deux roue avant de telle sorte que l’axe des rotules de direction doit se croiser sur la ligne perpendiculaire à la roue arrière, tant en ligne droite qu’en virage. On constatera lors d’un virage à gauche que la roue gauche s’incline plus que la droite. Cette règle est appelée épure de Jeantaud ou géométrie d’Ackerman

Montage des jeux de direction façon "Tribolt"

(Les précisions en anglais dans le texte sur la page "Steering"de Tribolt)

Après cette théorie, passons à la pratique !

Je commence par un premier jeu composé d’une cornière alu en L de 60x60x5mm de longueur 140mm (10mm de moins que Tribolt car ma tige transversale en acier fait 30x30 au lieu de 40x40).

Pour les deux pattes de fixations, utilisez des bouts de la plaque de 5mm.

Dotez-vous d’écrous de 10mm et de boulons suffisamment longs. Au total 4 boulons+écrous de 10mm et 4 boulons+écrous de 8mm pour fixer les pattes dans les tubes.

Il vous faudra également :

  • 4 rotules diamètre 10mm mâle pour les deux jeux de direction.
  • 2 rotules diamètre 10mm femelle plus tard pour la tringle entre les deux roues.

Je les aie achetées chez 1001 roulements alias SORB industries, ici pour les mâles et là pour les femelles.

Il est possible de récupérer ce genre de pièces au près des circuits de karting, gros consommateurs.

Pour percer les trous de 10mm dans la cornière en L, commencez par celui du bas puis reportez le fameux angle de pivot suggéré d’environ 15° et en plaçant la cornière en situation, évaluez l’emplacement du second trou, sur le même plan. Faites attention à la hauteur des écrous et de la rotule.

Les plans de Tribolt :

JPEG - 49.8 ko
JPEG - 56.9 ko

Testez le montage et en vissant, tentez de garder les rotules bien horizontales pour augmenter le rayon de braquage.

Une fois satisfait de l’ensemble, faites un second jeu en reprenant exactement les mêmes placements de trous. Montez le second et commencez à éliminer les parties inutiles qui augmenteront encore la rotation des jeux.

Le troisième trou correspond à la fixation de la roue donc percé en 14mm dans mon cas. J’ai attendu d’avoir les deux jeux réalisés et montés pour percer les trous de 14mm pour assurer la symétrie de l’ensemble.

Avec ma tige transversale de 52cm, j’arrive à une voie ( en gros, la largeur du véhicule) de 75cm :

Et mon angle de pivot tombe plutôt bien en dessous de mon pneu :

C’est tout pour aujourd’hui ;)
La suite avec la partie arrière, c’est par là...

jeudi 11 septembre 2014, par Alexandre Korber

Répondre à cet article