Tricycle couché

Freins à tambours

Les freins classiques à mâchoires ayant une efficacité minimale, j’ai investi dans des roues de 20" déja montées avec des freins à tambours Sturmey & Archer de 70 mm.

Équipés de pneus Schwalbe Marathon plus et d’une jante plus légère que la précédente, je m’en tire pour tout de même 200 Euros les deux roues !

En faisant le calcul si j’avais moi-même rayonné et monté mes deux roues, le prix aurait été quasiment identique. Si toutefois le coeur vous dit d’apprendre à rayonner, voici une ressource idéale :"Le montage de roues par Sheldon Brown"

Il a d’abord fallu faire des entretoises pour les axes des roues car les précédentes étaient de 14mm et les nouvelles de 12mm :

Ensuite les roues n’étaient pas non plus livrées avec les bonnes entretoises qui permettent de "poser" le tambour sur le chassis du vélo :

J’ai du aussi couper un boulon de 12mm à la bonne longueur :

J’ai passé un peu de temps enfin à trouver le moyen de fixer correctement la patte au châssis :

Tous ces ajustements faits, le réglage des tambours est très simple. Voilà le résultat final :

Pourquoi des tambours plutôt que des freins à disques ? Les disques sont tout aussi délicats à adapter et les patins de freins s’usent extrêmement vite alors que les tambours sont quasiment inusables, sans entretient, ne font pas de bruits horribles et sont aussi légers. Un test récent en décente à 56km/h m’a totalement convaincu de la robustesse du système :)

mercredi 20 avril 2016, par Alexandre Korber

Répondre à cet article