RepRap

RepRap Huxley (mini-Mendel)

Plaque chauffante : ça colle !

Il y a trois semaines, achat intelligent : un fer à défriser Calor série limitée "Élite" qui monte à 185°C pour 19€

J’aurai pu le tester sur le chien des voisins mais j’ai préféré le démonter pour faire une plaque chauffante à pas cher ...

Composition :

- Fer à défriser.
- Pate thermique pour appliquer les deux pannes du fer sur la plaque en alu.
- Plaque d’alu de 5mm 200X100 (avec petit retour en forme de poignée complètement par hasard : chutes)
- Isolant fibre + alu utilisé en plomberie pour souder des tubes sans cramer les plinthes
- Coffrage en contreplaqué.

Budget : env 25€

Ça monte à environ 80-90°C en quelques minutes : nickel !
Complication ensuite lors des premiers tests d’extrusion en ABS : fiasco :

- Sur l’aluminium : ça colle pas
- Sur le cuivre : ça colle plus mais pas assez !
- Sur de l’adhésif "protège fenetre" pour les peintres colle pas non plus.

Je rend visite à Gérard, un reprapper qui produit déjà ses pièces à l’aide de sa RapMan : il me confirme que les transparent estampillés "résiste à la chaleur", du genre pour rétroprojection, pour laser ou pour photocopieurs eux ils collent parfaitement avec le PLA qu’il utilise.

Je teste : Bingo !

Effectivement, ça permet d’avoir une plaque chauffante avec une température relativement basse et un support facile à détacher.

Feuilles utilisées : Transparents Micro Application pour rétroprojecteur 20 feuilles A4 8€ env à la FNAC.

Un premier test donne effectivement une bonne adhérence et la chaleur est suffisante (testé à 90°C) pour éviter le "curl" de l’ABS (anti-curl system : merci Calor !).

dimanche 8 août 2010, par Alexandre Korber

Répondre à cet article