Dôme géodésique

Ça va barder !!

Le travail de bardage se poursuit sur le dôme géodésique. Même si le résultat est super beau et semble, suite aux quelques petites pluies, efficace, c’est super long et nous ne serions pas trop de 5 ou 6 personnes constamment pour attaquer les zones les plus hautes.

Le premier niveau est bardé et le second est bien entamé. Ça nous a permis de vérifier que le second niveau recouvrait correctement le premier.

En poursuivant la pose du pare-pluie sur le 4eme niveau à l’aide de notre échelle de couvreur maison, on a constaté une sérieuse fragilité sur une série de 3 nœuds du sommet du dôme ! Nous avons immédiatement étayé en s’appuyant sur l’échafaudage. On refera ces quelques triangles qui avaient étés ajustés l’année dernière.


Le chantier de brûlage reprend aussi en parallèle : nous avons utilisé toutes le planches brûlées l’année dernière . Même opération : un barbecue fait de tôles ondulées pour faire passer les planches successivement et en évaluant "à la main" la qualité du brûlage. A point !

Rinçage à l’eau pour éviter que les planches se consument. On frotte avec un balais-brosse ; re-rinçage et on fais sécher au soleil avant d’enduire a l’huile de lin.

Hop ! sortie d’usine !
On file se baigner à l’étang d’Henrichemont. On poursuit avec un petit repas "à la plancha" : chorizo et ses petits légumes !
On se laisse pas abattre par le travail :)


La communication c’est important !

On confectionne un beau panneau d’info à la manière de ceux trouvés dans la forêt pour pas se perdre. Il y sera inscrit une description du projet usinette, une explication sur le dôme et une partie pour indiquer les prochains ateliers et événements organisés.

On constate un matin avec horreur...et un peu de fascination que notre stock de liteaux s’est fait bouffé par un champignon féroce !
On trie les liteaux encore utilisables et on les met au soleil.

La mycoryse obtenue est très comparable à un matériau silicone ou caoutchouc ! ça relance notre envie de cultiver nos propres mycoryses pour obtenir un matériau isolant pour le dôme : à suivre !

mercredi 15 août 2018, par Alexandre Korber