Broyeuse-extrudeuse domestique

Présentation

Le projet RepRap est idéal pour accéder à une technologie jusqu’alors réservée au monde de l’industrie mais l’étape à franchir pour que ce projet aie une réelle influence sur notre quotidien, et pas seulement pour les bricoleurs et les hackers : devenir autonome en matière première, le plastique.

C’est simple, commencez dès maintenant à collectionner les bouchons de bouteilles de lait, classez-les par couleurs, ensuite les sachets en plastique de la même provenance, les bouteilles de lessive liquide et d’assouplissant, bref nous avons l’embarras du choix !

Étape suivante, il faut apprendre à reconnaitre les types de plastiques. Pour ça, les industriels sont fair-play : un code sous forme de pictogrammes est utilisé :

Vous pouvez commencer avec les plastiques suivants qui sont assez courants :

Polyéthylène haute densité
Polyéthylène basse densité

Enfin, penchons-nous sur le coeur du problème : comment l’utiliser dans la RepRap sachant que pour l’instant elle utilise du fil de 3mm ou de 1,75mm ?

  • Concevoir une broyeuse et utiliser une extrudeuse directement sur la RepRap qui accepte les granulés.
  • Concevoir une broyeuse-filière capable de broyer puis extruder au diamètre souhaité la quantité nécessaire de fil plastique.

Des étudiants de l’université de Delft ont rédigé un article pour faire l’état de l’art en matière de broyage et d’extrusion à consulter sur leur blog

Une ferme expérimentale, Bigelow Brook Farm a conçu une extrudeuse qui leur permet de produire des plaquettes de plastiques qu’ils utilisent comme substrat de culture.

Au vues de ces projets et des discussion amorcées au /tmp/lab il y a quelques mois, voici comment nous imaginons ce futur outil qui nous semble indispensable :

  • Machine autonome et unique broyeuse/extrudeuse.
  • Basse consommation d’énergie.
  • Coût de fabrication faible.
  • Fonctionnement silencieux.
  • Usage simple.

Imaginons cette machine un peu comme une haute armoire compacte dont la base offre plusieurs ouvertures pour y verser nos plastiques collectés classés par types et par couleurs.

Quotidiennement je tris mes bouchons de bouteille de lait par couleur et je les place dans chaque compartiment de l’armoire de recyclage. J’ai autant de compartiment que je le souhaite, tout dépend de la taille de ma cuisine ;-)
Ensuite, dès que je l’alimente, la partie broyeuse se met en marche lentement pour faire un minimum de brut et pour économiser l’énergie. La machine travaille en "tâche de fond" durant la journée pour avoir régulièrement de la matière première à disposition.

Si un jour je souhaite imprimer avec la RepRap un objet rouge ou un objet en HDPE pour ses propriétés mécaniques, je choisis à l’aide d’une glissière le plastique et à l’aide d’un bouton rotatif je choisis la quantité de plastique en cm dont j’ai besoin pour réaliser ma pièce. Cette valeur est facilement donnée par le logiciel qui génère le Gcode compréhensible par RepRap.

La machine commence à extruder la quantité de fil souhaité et une fois l’opération achevée, vous pouvez le récupérer en ouvrant la porte de l’armoire où pend la dite matière première. En effet, l’extrusion se fait à la verticale pour profiter de la gravité et l’enceinte close permet de la chauffer pour obtenir la plus grande régularité d’extrusion.

mercredi 20 avril 2011, par Alexandre Korber

1 Message

  • Broyeuse extrudeuse 11 août 2013 15:22, par fablab-mq
    Bonjour, Ça me fait penser à un hachoir à viande pour faire des saucisses muni d’un embout pour faire la saucisse en suivant (entonnoir avec poussoir, vis sans fin,couteau,grille avec différents diamètres,entonnoir de sortie qui fait la saucisse au diamètre voulu ).... Peut être une idée sur laquelle il faudrait s’appuyer !! merci et bravo

    repondre message

Répondre à cet article