Le projet Usinette

Bilan provisoire

"Petit" post sous forme de bilan provisoire autour des projets RepRap et usinette.org que nous mettons en œuvre au /tmp/lab.

Usinette.org

Le projet usinette.org a commencé comme un simple blog pour documenter la fabrication de nos RepRap. Il a maintenant la vocation plus large de se comporter comme un hackerspace délocalisable et orienté fabrication. Outre la fabrication de futurs outils comme la broyeuse-filière et une fraiseuse à bois numérique, le projet usinette.org souhaite maintenant s’engager aussi à collaborer avec :

  • Acteurs de l’économie sociale et solidaire
  • Mairies et communautés de communes
  • PME
  • Artisans et artistes
  • Institutions culturelles
  • Industries

L’équipe de usinette.org organise des ateliers ouverts au public, sans distinction d’ages et de compétences. Pour la mise en œuvre de projets à moyen et long terme, notre mode opératoire largement inspiré des hackerspaces est illustré par un poster que vous trouverez ici :
http://usinette.org/IMG/pdf/poster_usinette2.pdf

Si vous aussi êtes engagés dans des initiatives de réappropriations de nos capacités de production, d’accès aux technologies et de partage des connaissances (d’autres diront empowerment), si vous souhaitez entreprendre votre projet dans cet état d’esprit, vous êtes les bienvenus ;-)

La petite équipe de usinette.org s’est formée il y a 3 ans au /tmp/lab, un hackerspace à Vitry-Sur Seine où vous êtes invités à venir discuter et surtout réaliser vos projets tous les jeudis vers 20h.
Plus d’infos ici : http://www.tmplab.org/contact/

Si Vitry-sur-Seine vous semble le bout du monde, de nouveaux hackerspaces apparaissent dans la France entière. Une liste est consultable à cette adresse : http://hackerspaces.org/wiki/France

Usinette.org se plait à Vitry-sur-Seine au /tmp/lab mais vu la nature de nos projets, nous sommes à la recherche d’un autre lieu un peu plus compatible avec nos projets de fabrications numériques et artistiques. Ce lieu serait idéalement situé en banlieue sud de Paris (94 et 91), éventuellement dans un contexte de friche industrielle à réhabiliter, dans des locaux techniques municipaux ou dans des locaux inoccupés. Nous invitons donc les élus décideurs et décidés, les propriétaires terriens enthousiastes à nous contacter pour toute proposition !

RepRap

Le site usinette.org nous a permis dans un premier temps de documenter et blogger sur le processus de fabrication de la première machine "RepStrap", puis sur la seconde, la mini-Mendel alias "Huxley". Comme prévu, la première machine a fabriqué les pièces de la seconde. La "Huxley" est opérationnelle avec un volume utile de 140x140x60mm.Elle est portable et va environ 8X plus vite que la précédente. Sur la base de cette expérience, une autre machine identique peut être fabriquée en une semaine sans compter l’achat du matériel. Son coût est inférieur à 400€.

Cette étape d’ "auto-réplication" ayant aboutie, il nous faut maintenant nous pencher sur le nœud du projet RepRap : L’autonomie en matière première ET le recyclage.
Le but est de pouvoir utiliser des déchets domestiques en matières plastiques (les bouchons de bouteilles de lait par exemple) comme matière première lorsque nous utilisons une RepRap.
Il est en effet inconcevable de continuer d’acheter du fil ABS de 3mm sans non plus envisager un procédé de recyclage de notre propre production.
Pour boucler la boucle, le cahier des charges est le suivant : Fabriquer une broyeuse-filière domestique, économe en énergie et qui serait capable de produire en tâche de fond du fil de 3mm (tolérance à déterminer) à partir de petits objets issus des emballages.
Heureusement ce projet a déjà été entrepris par l’équipe de RepRap et d’autres personnes. Un recensement est accessible ici : http://www.reprap.org/wiki/Granule_Extruder_Team

Les deux projets les plus documentés sont les suivant :

Ces deux projets nous serviront de base dans la fabrication de la filière mais il reste à concevoir et fabriquer une broyeuse et puis surtout réfléchir à une manière d’unifier ces deux composants sous une forme "domestique" et utilisable simplement au quotidien.

Merci pour cette lecture assidue et à bientôt !

vendredi 11 février 2011, par Alexandre Korber

7 Messages

  • Bilan provisoire 15 février 2011 18:35, par Petrus
    A propos de matière première, où achetez-vous les bobines de plastique pour la reprap ?

    repondre message

    • Bilan provisoire 16 février 2011 00:23, par Alexandre Korber
      J’avais acheté une bobine de 5kg d’ABS blanc il y a 2 ans chez Bits from Bytes au Royaume Unis pour environ 90€. D’autres fournisseurs en France existent sans doute mais nous n’avons pas trop prospecté vu que nous souhaitons obtenir notre propre matière première ;-)

      repondre message

  • Bilan provisoire 21 février 2011 19:00, par Petrus

    Pour recycler l’ABS, on pourrait utiliser sa capacité à se dissoudre dans l’acétone (ça marche aussi avec le polystyrène). J’ai fait l’expérience avec de l’ABS d’une coque de scanner, on obtient une pâte épaisse.

    Ca devrait être possible de l’extruder avec une vis sans fin. Si on arrive à imprimer directement avec cette pâte, on pourrait s’affranchir d’une bonne partie de la gestion thermique et des matériaux exotiques résistant à la chaleur, réduisant encore le cout de fabrication de la reprap (sans parler de la quasi-gratuité de la matière première). Et en plus on peut mixer la pâte avec un colorant pour changer de couleur à volonté. Ca mérite d’être testé, si quelqu’un ne l’a pas encore fait.

    repondre message

    • Bilan provisoire 23 février 2011 16:19, par Alexandre Korber

      Tu as raison, cette possibilité de détérioration chimique est un champ d’investigation intéressant :-)

      Si tu souhaites te lancer dans ce genre d’expériences,je peux t’ouvrir un accès sur le site pour pouvoir les documenter ?

      Assure-toi cependant de documenter les consignes de sécurité lorsqu’on utilise des solvants nocifs comme l’acétone. Les risque de toxicités peuvent rendre cette option un peu trop contraignante, c’est à voir...

      repondre message

      • Bilan provisoire 5 avril 2012 13:59, par clemclem

        l’utilisation de produit chimique supplémentaire vont augmenter le coup, non ?, et la "difficulté technique" pour le quidam moyen ^^ genre moi :p

        par contre, récupérer des bouts de plastique compatibles, a droite a gauche, les passer au blender, ou a l’usinette a gaz, c’est deja plus dans mes competances :) pi j’aime pas trop les produits chimique en plus ...

        repondre message

  • Bilan provisoire 23 février 2011 23:22, par Petrus

    Pour l’instant je suis entrain de collecter le matériel pour ma miniCNC/repstrap ultra low-cost donc l’extrudeur n’est pas encore une priorité.

    Je vais de toute façon faire un sujet sur un forum orienté DIY (Allinbox : http://forum.allinbox.com/aspectgeek/AutresElectronique/liste_sujet-1.htm) et pourquoi pas m’inscrire sur le forum international reprap. Est-ce vous avez d’autres forums DIY français à me recommander ?

    J’ai récupéré quelques imprimantes Epson d’il y a 10 ans, époque ou elles étaient faites pour durer et ou il y avait encore des moteurs pas à pas, je vais en utiliser une pour l’axe X.
    J’ai aussi trouvé un vieux scanner agfa snapscan 1212u d’ocaz sur leboncion pour l’axe Y. Ce scanner a une belle courroie sur-dimensionnée pour un scanner, mais parfait pour une repstrap :)
    Hélas, il n’a qu’un seul rail de guidage, mais on s’en contentera pour l’instant.

    L’axe Z sera fait avec des profilés alu et des tiges filetées.
    Je compte aussi réutiliser les drivers de stepper des imprimantes et leur alimentation. les drivers sont alimentés en 42V, donc j’aurai plus couple disponible a haute vitesse qu’avec les drivers alimentés en 12V de la reprap.

    En bref, le concept c’est d’utiliser le maximum de récup et ce qui ne peut pas être récupéré doit être facilement trouvable. Si la matière première l’est aussi, ce serait génial.

    A propos de toxicité, j’ai pensé à me faire une mini hotte aspirante pour évacuer les fumées d’ABS pendant l’extrusion a chaud (au cas ou l’extrusion a froid serait un échec), qu’est-ce que vous utilisez ?

    repondre message

    • Bilan provisoire 5 avril 2012 14:01, par clemclem

      merci petrus pour ton implication dans ce projet !

      de la part d’un observateur incompétent, mais intéréssé par ce projet :)

      repondre message

Répondre à cet article