| 1 | ... | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 |

RepStrap en action !!
Après quelques séances de bricolages pour réaliser un bloc d’entrainement inspiré de l’extrudeur type "Wade", la RepStrap est enfin capable de réaliser des objets convenables et l’extrusion est fiable :-)

Vous trouverez les sources des objets ici :
- http://www.thingiverse.com/thing:3255
- http://www.thingiverse.com/thing:2521
- http://www.thingiverse.com/thing:3325

Vous constaterez que c’est extrêmement lent à cause de l’utilisation de tiges filetées pour les axes.
Le second soucis est la déformation lors du refroidissement de l’ABS, très visible sur la pièce de droite.

Malgré tout, voici la première pièce fonctionnelle utilisable pour réaliser un autre extrudeur :

Prochaines étapes :

- Fabriquer un support chauffant qui permet à la pièce, lors de son impression de ne pas se courber.
- Abandonner l’entrainement direct par tiges filetées et utiliser des courroies et poulies pour les axes X et Y.

Logiciels utilisés :

- Replicatorg 16 sur os x.6.2
- Pleasant3D
- Skeifox 1.5

Electronique identique au projet RepRap Mendel et Makerbot :

http://reprap.org/wiki/Circuit_board_construction

http://store.makerbot.com/electronics/assembled-electronics/generation-3-electronics-mostly-assembled.html

Problèmes rencontrés :

- Un bug qui stoppe l’extrusion sur tout une couche Z se produit de manière aléatoire.

Solutions : modifier le réglage "onboard preferences" d’après ce post :

http://wiki.makerbot.com/forum/t-243242/skipping-m101-codes

If you are using replicatorG 0016, go to Machine->onboard preferences->set extruder parameters. There will be an area titled "reversal parameters". I set "time to reverse" to 0 and "time to advance" to 0. This effectively disables the hardware based ooze control and seems to have fixed my particular issue.

- Un autre bug qui provient de la connexion ftdi usb lors de l’impression.

Solution : Uploader le job sur la carte SD et imprimer depuis la carte SD.

A noter que la carte SD doit être formatée en FAT16.

Avantage : une fois le job lancé, on peut débrancher l’ordi et la reprap est autonome ;-)

lundi 14 juin 2010, par Alexandre Korber

Extrudeur type "Wade" le retour...

Ok, le medium est un matériaux ignoble :

- ça ne supporte pas les usinages fins et les sollicitation mécaniques.
- ça génère une poussière hautement toxique (résine + poudre de bois = toux sèche pendant une semaine)

Bilan : j’ai choisi d’utiliser du bois brut : du hêtre :-)

J’ai utilisé le moteur DC et deux engrenages trouvés dans une imprimante.

La gouttière de 3mm est réalisées de la même façon que précédemment avec un taraud de 3mm placé sur la perceuse à colonne :

La partie chaude est équipée d’une buse de 1mm.

Voici le montage final et opérationnel :-)

lundi 14 juin 2010, par Alexandre Korber

THSF, 26-29 mai 2010 @ Mix'Art Myrys - Toulouse

Le premier Toulouse Hacker Space Festival s’est déroulé du 26 au 29 mai dernier.
L’événement était co-organisé entre le TetaLab, CorpusMedia et Mix’Art Myrys

Nous avons pu assister a des spectacles, performances, films, créations en chantier, conférences, lectures démonstrations, installations, outils interactifs, ateliers, concerts, etc.

Notre ami John de Hackable Devices était présent avec une Makerbot opérationnelle :-)

Petite vidéo plus bas pour retranscrire l’ambiance.

Plus d’info ici : http://tetalab.org/thsf/

dimanche 30 mai 2010, par Alexandre Korber

Extrudeur type "Wade"

Le système d’entrainement direct de type "pinch wheel" pose beaucoup de problèmes surtout en utilisant une simple poulie pour "pincer" le fil de plastique.
Nous avons vu précédemment que le fil se retrouvait rongé dès que la force exercée était trop grande.

Ce week-end je me suis donc lançé dans la fabrication d’un extrudeur de type "Wade" qui nécessite deux roues crantées :

http://www.thingiverse.com/thing:1794

Heureusement j’ai trouvé mon bonheur dans une vieille imprimante HP deskjet ;-)
Un peu de medium, un peu de taule et hop !

Extrudeur "Wade"

L’ intérêt de ce design est de ralentir la vitesse de rotation du moteur pas à pas tout en préservant le couple exercé sur le fil de plastique.

Comme indiqué dans la page suivante, il faut réaliser une gouttière sur la tige à l’aide d’un taraud de 3mm :

http://objects.reprap.org/wiki/Development:Geared_Nema17_Extruder

Taraudage de la gouttière

il faut pour ça confectionner un petit support rotatif et s’assurer que la tige ne se ballade pas de gauche à droite pendant que le taraud creuse la gouttière. Cette étape délicate passée, il reste à aligner le tout correctement en utilisant une tige filetée de 4mm.

Je n’avait que du medium à ma disposition mais le mieux serai de réaliser les pièces avec du plastique (planche à découper blanches par ex) ou qu’un reprapper sympa vous fasse les pièces. D’autant plus que les poussières de medium sont vraiment toxiques :-(

Reste à remonter le tout sur la RepStrap et tester !

Alternative à la poulie pour le "pinch wheel extruder" :

Nos amis de chez Makerbots semblent avoir trouvé une bonne astuce en réalisant une "poulie" sur mesure qui comporte une gouttière crantée susceptible d’acheminer le fil de plastique avec beaucoup plus d’éfficacité dans la partie chaude de l’extrudeur :

MK5 Drive Gear

Le test commenté par Zach :

http://blog.makerbot.com/2010/05/25/the-mk5-drive-gear-revenge-of-darth-crushinator/

mercredi 26 mai 2010, par Alexandre Korber

| 1 | ... | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 |

Soutenir par un don