| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 18 |

Construction d'un tricycle couché
JPEG - 34.5 ko
La dame à la bûche
Il est maintenant reconnu que la dame à la bûche avait un tricycle couché

Un retour à la bicyclette pour aller au boulot, la découverte du projet "xyz spaceframe vehicule" du collectif danois N55, une grosse envie de trouver une solution pour se déplacer tranquillement, parfois en mode utilitaire, un maximum à la force des mollets : Il me faut un tricycle couché !!

Ça commence par un petit essai chez roulcouché un revendeur très sympa qui m’a gentiment fait essayer un tricycle de marque Azub, un fabriquant Chèque. Précisément le modèle eco-Trike, le premier prix de la gamme. De bons conseils, Christophe de Roulcouché est un passionné et prend le temps de discuter et faire découvrir les véhicules qu’il vend.

La dizaine de kilomètres passée en avalant quelques côtes tranquillement et des descentes à environ 50km/h avec des sensations de conduite proche d’un kart me confirment qu’il s’agit d’un véhicule vraiment sympa à utiliser, un véhicule du 4eme type en somme.

Petit soucis : ça coûte cher. A partir de 1500 €, même d’occasion. La décision est prise : je vais en fabriquer un.

Après quelques temps à glaner des infos sur un pad toujours ouvert, je me lance dans la fabrication d’un tricycle basé sur celui de Drie Wiel documenté sur son site : http://tribolttrike.blogspot.nl/
Mon choix s’est porté sur ce design car il semblait accessible économiquement et techniquement car ne nécessitant pas de souder les pièces.

Premier jour

Le garage du /tmp/lab est maintenant équipé avec les outils de base qui seront utiles pour ce projet :

  • Perceuse à colonne
  • Forets métal 6,8,10,14mm
  • Scie circulaire et disque alu/bois
  • Meuleuse d’angle et disques de tronçonnage
    • OU scie sauteuse avec ses lames alu.
    • OU scie à métaux + scie à chantourner
  • Protections : lunettes, gants, bouchons d’oreilles si usage des outils bruyants.
  • Jeu de clés à pipe et plates de 6,8,10 et 14mm
  • Équerre
  • Rapporteur d’angles
  • Règle et mètre rouleau (3m)

Pour la partie cycle :

  • Jeu de clés Allen
  • Extracteur de pédalier
  • Démonte pédalier
  • Démonte chaine
  • Pompe à air

Je commence par la structure principale constituée d’une poutre d’aluminium 50x50x5mm, 2m.

La découpe se fait avec la scie circulaire qui permet de régler l’angle de coupe : ici je fais 7° comme ça en inversant les tiges j’obtiens 14° entre les deux tronçons. Ensuite, les pattes de fixation sont faites avec une plaque alu d’épaisseur 5mm. Bien-sur, pour les trous j’utilise la perceuse à colonne.

La tige longitudinale qui supportera les deux roues avant est une tige acier de 52cm 30x30x2mm

Elle est maintenue perpendiculaire à la tige principale à l’aide d’une équerre fixée à 45° entre les deux tiges.

Pour les détails, allez voir les illustrations sur le site Tribolt, section "Main frame construction"

La suite, avec la partie avant...

mercredi 10 septembre 2014, par Alexandre Korber

Répondre à cet article

Ateliers RepRap / Raspberry Pi au Collège Léopold Sédar Senghor - Corbeny

Une rencontre

Par le jeu de relations communes, André Couaillier, proviseur du collège Léopold Sédar Senghor à Corbeny prend connaissance des activités de usinette.org et nous sollicite pour entreprendre une série de quatre ateliers où les collégiens de l’option "Découverte Professionnelle 3" découvriront le projet RepRap, l’imprimante 3d libre, son usage et apprendront à utiliser un logiciel libre de conception 3d : Open SCAD pour créer leurs premiers objets et les imprimer.

Des collégiens "ingénieurs libres"

Jean-Jacques Duport, professeur de technologie et Catherine Vanseveren, professeure de français participeront activement au déroulement des séances.

Outre la découverte d’une technologie, l’objectif de l’atelier sera de montrer aux collégiens l’intérêt d’utiliser des outils numériques libres, "matériels" et "logiciels" en partant de l’utilisation d’un système Ubuntu-Linux démarrable sur clé usb sur les 12 postes de la salle de technologie.

Les créations des collégiens seront imprimées au cours des séances en utilisant les logiciels pré-installés dans la clé usb pour piloter la RepRap.

Réseaux sociaux centralisés face aux outils d’auto-hébergement

Sur les deux dernières séances, l’attention sera portée sur un autre outil numérique libre : la Raspberry Pi, un mini-ordinateur accessible financièrement (45 €). Il sera expliqué les différences entre un poste informatique fixe et un serveur qui héberge des sites et applications web. La Raspberry Pi sera alors une bonne illustration des deux usages : comme un ordinateur traditionnel et comme un mini-serveur qui permet l’auto-hébergement de sites internet ou pourquoi-pas des outils de réseau social libre.

On discutera alors des alternatives qu’offre l’auto-hébergement face à l’usage systématique de FaceBoook en montrant que l’utilisation marketing illicite ou cachée des données personnelles pourrait être évité.

Raspberry Pi, un outil pédagogique et un outil pour s’organiser

A l’issue des quatre séances, une Raspberry Pi hébergeant un "Docuwiki", outil pour rédiger de la documentation et un "Owncloud", outil de partage de fichiers sera confiée à l’équipe enseignante. Ses fonctionnalités pourront alors être augmentées ou modifiées selon les besoins.

mardi 27 mai 2014, par Alexandre Korber

Répondre à cet article

Objet Socialisme

Vous êtes conviés à la présentation "Objet Socialisme"

Samedi 17 mai 2014, 16h à la médiathèque Aragon de Choisy-le-Roi

Ouvert à tous / Accès libre - Réservation possible au 0175376070

JPEG

Voir la vidéo au format webm

Il s’agira de présenter la manière dont les objets techniques sont conçu et fabriqués actuellement et dans quels buts.

Les idées d’"Internet des Objets", de "Moi quantifié" et d’"obsolescence programmée" nous permettrons de mieux comprendre les propositions contemporaines et à venir des poids lourds du marché numérique Amazon, Apple, Google.

Un explication technique s’attachera à présenter les technologies de prototypage rapide qui complètent les techniques traditionnelles telles que moulage ou sculpture.

Le projet RepRap, prototypeur rapide auto-répliquant libre nous servira de base pour réfléchir à une sortie utopique de l’objet technique de l’industrie lourde mais aussi à une théorie invitant chacun de nous à devenir concepteurs de nos objets usuels, à la manière du mouvement du logiciel libre.

il nous faudra alors constater la nécessité d’une organisation transversale du travail, d’un partage systématique des connaissances en s’appuyant par exemple sur les expériences du mouvement Art & Craft de William Morris et de l’école Bauhaus.

Le projet usinette.org convoquera de nouveau William Morris, cette fois pour fictionner ensemble une possibilité de vivre un socialisme utopique en accueillant l’étranger et en devenant migrant sereinement.

Le pdf de la présentation :

PDF - 18.1 Mo

jeudi 15 mai 2014, par Alexandre Korber

Répondre à cet article

Usinette au HSF 2014

Du 24 au 26 avril 2014

De 10h à 18h

Usinette va tenir un stand au Hacker Space Festival 2014 qui se déroule cette année à la cité des sciences et de l’industrie (lourde).

Durant les conférences de sécurité Hackito Ergo Sum, la partie Hacker Space Fest 2014 est accessible gratuitement du 24 au 26 avril de 10h à 18h au centre des congrès de la Villette (Cité des Sciences et de l’Industrie – 30, avenue Corentin-Cariou – 75019 Paris).

Le stand sera partagé avec nos amis du projet assod3e.org.

Au menu :

  • Démonstrations d’une RepRap, l’imprimante 3d qui s’échappe de l’industrie lourde.
  • Présentation du projet de recycleuse domestique de déchets plastiques destinée à alimenter une RepRap ou pour explorer un artisanat de la plasturgie.
  • Présentation du projet de résidence de production au village auto-géré de Conques.
  • Actualités sur la sauvegarde, la migration et l’installation de deux Tétrodons pour le projet de résidence.
  • Découverte des textes théoriques et utopiques ici et du collectif usinette.org.
  • Discussions sur la mutation du site usinette.org et des outils utilisés pour son auto-hébergement.
  • Tour de table sur le thème : “Quelle(s) place(s) pour les déchets dans les hackerspaces ou les laboratoires de fabrication numérique ?”

Programme complet du HSF

IRC :: #hackerspacefest et #usinette sur freenode

mercredi 23 avril 2014, par Alexandre Korber

Répondre à cet article

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 18 |