| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 26 |

Chantier dôme - Bilan mi-saison 5 - reprise le 12 août !

Bonjour à toutes et tous,

D’abord merci aux participant.e.s de cette première mi-saison 5 de notre
chantier sur le dôme géodésique. L’objectif est d’avoir un dôme hors d’eau avant les premières grosses pluies de l’automne et ainsi commencer à y animer des projets.

Reprise du chantier dès le lundi 12 août.

Ce mois de juillet :

  • Le bardage en bois brûlé est fini, à quelques détails près, jusqu’au troisième niveau de triangles !
  • La petite porte, côté tilleul, est hors d’eau.
  • Nous avons commencé le prototypage de la seconde partie de la toiture qui sera faite en toile technique et plastique souple transparent.
  • Nous avons constaté la fragilité du sol à cause des pluies et l’obligation de reposer un nouveau sol en OSB ou autre.

Ce qu’il reste à faire ce mois d’août et par ordre d’urgence :

Structure :
  • Refaire 5 triangles en haut du dôme qui manquent de solidité.
    Attention à ne pas déplacer l’échafaudage car il soutient le haut du
    dôme en attendant.
  • Réparer une poutre qui s’est défaite sous le sol au niveau de la grande
    porte côté serre.
  • Finaliser les détails sur le bardage en bois :
    • Poser 5 Faîtières sur les arêtes verticales des 5 pentagones.
    • Poser quelques planches et vérifier la solidité générale du bardage et détecter les trous éventuels.
Couverture :
  • Patronner la couture de la toile.
  • Faire un patron avec du pare-pluie pour vérifier les côtes sur le dôme.
  • Poser des liteaux verticaux habillés de mousse ou de tissus pour que la toile soit bien tendue.
  • Poser un système de fixation de la toile sur le bardage en bois.
Matériel :
  • Si possible une machine à coudre capable de faire une double couture en un passage.
  • Des harnais de sécurité : nous n’en avons qu’un pour le travail en haut (5m).
  • Si possible, vos propres protections : bonnes chaussures, gants, lunettes, bouchons anti-bruits.
Savoir-faire et compétences bienvenues :
  • Couture et spécifiquement de toile de yourtes.
  • A l’aise pour travailler sur l’échafaudage de 5m et sur le dôme
  • Envie de rigoler et d’aller se baigner après une bonne journée de
    bricolage

En automne si on est hors d’eau, nous pourrons alors démonter
l’échafaudage et refaire le sol. Nous prévoyons également un premier
atelier pour construire notre poêle à bois de type "Poelito" en automne

Merci à vous et hauts les cœurs o/

jeudi 8 août 2019, par Alexandre Korber

Patronnage et bardage

Aujourd’hui nous avons trouvé une manière simple et économique de patronner la toile pour les étages 4 et 5 de triangles.

Étant donné que notre toile est en laize de 1,52m de large, elle peut couvrir largement les triangles sur les deux zones bleues représentées sur le dessin ci-dessous.

De cette manière, approximativement 35m sur les 50m de notre rouleau de tissu devraient être nécessaires pour couvrir les deux étages en ne faisant aucune chute.

Cet après-midi, Victor et Fergus ont enchaîné sur le montage de deux bardages de triangles supplémentaires.

Victor a aussi lancé un rendu 3D d’une photogrammétrie issue d’une vidéo de l’intérieur du dôme. Il utilise le logiciel Colmap pour générer un nuage de points pour former par la suite un modèle du dôme et ainsi pouvoir le comparer à la géométrie théorique.
Fergus, de son côté, en utilisant le logiciel Antiprism et sa commande "geodesic" a pu exporter le modèle 3D vers Blender pour le représenter.

On s’est également rendu compte que le soutènement de la grande porte n’était probablement plus soutenu lui-même par le plancher ! Une poutrelle s’étant détachée en dessous. Il faut qu’on restaure aussi cette partie fragilisée par les intempéries.


lundi 22 juillet 2019, par Alexandre Korber

Chantier du dôme saison 5

Allez hop, c’est reparti pour un été de chantier !
Cette fois-ci, le recouvrement du dôme devrait être terminé pour de bon.
Bardage bois brûlé pour les 3 étages du bas, puis couverture en tissu de yourte pour les deux suivants.

Il était question l’année dernière de réaliser aussi l’étage 4 en bardage bois. Cependant, étant donné la dangerosité de l’opération (charges lourdes en hauteur), on reconsidère cette année l’option d’une couverture entière couvrant le reste du dôme (étages 4 et 5).

Nous avons donc récupérer la machine à coudre d’Urs qui devrait suffire pour coudre les laizes ensemble et faire des coutures étanches.

Le chantier a débuté par un débroussaillage du terrain pour dégager des espaces de travail, de stockage et de campement, puis l’aménagement d’une petite cabine de douche, pour se laver les papattes après les journées à s’agiter dans tous les sens !

Première étape : rachat de planches bois à la Scierie du coin et relance de la chaîne de brûlage de bois. Paul brûle d’abord le bon côté de la planche, puis Alex rince et frotte avec une brosse en plastique pour enlever du charbon de bois, puis les fait sécher au soleil.
Une fois sèches, Fergus, Louise et Chloé les récupèrent, les refrottent un bon coup pour faire partir l’excédent de charbon et les enduisent d’huile de lin pour en écarter les insectes. Puis, reséchage au soleil.


Il faut brûler les planches sur la surface qui par la suite va se bomber naturellement. Pour trouver le bon sens, il faut regarder les anneaux sur la tranche de la planche. Il faut brûler le haut de la planche quand ses anneaux forment un U.

Deuxième étape : Victor, Paul et Fergus reprennent le travail de bardage à droite de la porte côté tilleul. Ils font précisément les deux triangles symétriques AAC qui forment une perpendiculaire au sol et qui nécessiteront une faitière. Rappelons que seuls les triangles pointes en haut sont tenus sur des liteaux et les pointes en bas se tiennent par leurs bords sur les triangles latéraux.

Pendant ce temps-là, Chloé bosse dur sur ses projets écolos, et Alex gavé de maté et Louise de café rédigent à l’ombre du tilleul le présent article :p ....

Si vous voulez nous rejoindre sur le chantier cet été, envoyez-nous un mail à
noyau usinette.net

dimanche 21 juillet 2019, par Louise

La proposition du collectif usinette.org

Le collectif usinette.org est né en 2009 dans le hackerspace /tmp/lab d’abord pour s’approprier de nouveaux outils de fabrication numérique (imprimantes 3D RepRap, centre d’usinage, etc...) libres. En cours de route, nous avons compris les coûts écologiques et sociaux des outils techniques et numériques liés à l’usage de l’informatique et à Internet.

L’industrie produit de nouveaux smartphones tous les 2 mois, dans des conditions inhumaines pour les ouvrier.e.s. Ils sont utilisés aussi que quelques mois à cause de leur obsolescence programmée et/ou pour des raisons liée à la mode et à la surconsommation lourdement suggérée pour rester "dans la course". Ces smartphones se retrouvent ensuite en Asie, en Inde, en Afrique pour être détruits dans un mépris total des travailleurs et travailleuses mais aussi de l’écologie. Tout cela est bien sur valable pour tous les appareils électroniques que nous utilisons quotidiennement.

Cette prise de conscience politique nous permet maintenant de nous questionner sur un plus large spectre de nos besoins quotidiens comme l’habitat et le déplacement et ainsi investiguer des alternatives ou des compromis pour progressivement pouvoir fabriquer son habitat à moindre coût financier et technique dans un lieu plus réjouissant qu’une banlieue de mégalopole.

Conscience politique de notre collectif qui nous pousse maintenant à considérer la question d’un travail qui ne nous rend pas malade et d’un temps libre accessible !

L’objectif du collectif usinette.org est de faire converger les stratégies émancipatrices des hackerspaces, proches de l’éducation populaire, les réflexions et les luttes historiques des grands mouvement militants et la liberté artistique.

Cette lutte pratique, technique, politique et esthétique, nous proposons de la déployer et de vous y inviter sous le dôme géodésique que nous fabriquons dans un village auto-géré, la Vallée d’Humbligny.

Depuis 5 ans nous construisons ce lieu par des chantiers collectifs et cette année nous pensons pouvoir finir sa toiture et ainsi amorcer son usage. Ce dôme de 10m de diamètre et 5m de haut sera un atelier capable d’accueillir à la fois les habitants du village au quotidien mais aussi des résidences plus ou moins longues pour expérimenter sur les sujets qui nous feront tous progresser : art, techniques, politique : une convergence nécessaire aujourd’hui pour quotidiennement réduire la violence capitaliste.

Rejoignez-nous ! contactez-nous ! Soutenez-nous !

noyau usinette.net

mercredi 3 juillet 2019, par Alexandre Korber

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 26 |

Soutenir par un don