| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 27 |

Réparation de triangles !

Petite séance de rentrée avec Vincent et André pour se réparer quelques triangles en haut du dôme.

vincent et andré sur l'échaffaudage, 1 vincent et andré sur l'échaffaudage, 2 vincent et andré sur l'échaffaudage, 3 vincent et andré sur l'échaffaudage, 4 le tête à tête de la perceuse, 1 le tête à tête de la perceuse, 2 le tête à tête de la perceuse, 3 sous le ciel bleu du dôme fix d'un triangle, la minutie à l'oeuvre on bronze sous l'azur la vie sur un échaffaudage, sous le ciel bleu d'azur le ciel azur géométrie d'un triangle

Petit passage à la scierie Bonnet pour récupérer les planches que nous avions à l’époque de la construction des triangles coupés en deux dans la largeur pour faire des économies :)

Même principe cette fois-ci mais sans la table de découpe : on fait ça à la disqueuse manuelle.

Ensuite débute les complications : il faut aller en haut, mesurer le triangle à réparer, le démonter, re-mesurer pour voir si la géométrie ne se relâche pas trop. Au sol, on se refait le triangle en rajoutant bien 15% aux cotes pour "redresser" et bien bloquer la structure.

Le travail de conception est pas évident car il faut tenir compte de trois angles de coupe en trois dimensions et surtout dans le bon sens ! André est passé maître et montage de triangles !

géométrie d'un triangle

Ensuite, à trois, on repose le nouveau triangle en le passant par l’extérieur du dôme comme un couvercle. Même à deux en haut (moi je reste au sol, je tiens pas longtemps à cause du vertige :/ ) c’est difficile car certains triangles sont en porte-à-faux et c’est délicat de déplacer l’échafaudage. Heureusement, Vincent prend sur lui et André, semble-t’il peu sujet au vertige (c’est d’ailleurs aussi dangereux car il tente parfois des contorsions douteuses !) arrivent à les placer et poser des mâchoires et des écrous.

Ce sont, à la fin de ce week-end, trois triangles qui seront réparés et le dôme semble brusquement plus grand de quelques centimètres :)

Affaire à suivre : il nous reste 5 triangles encore à réparer...

dimanche 20 octobre 2019, par Alexandre Korber

Suite estivale du chantier dôme géodésique

Chantier dôme - Seconde séance estivale 2019

dôme semi-couvert

Nous sommes de retour sur la Vallée le 12 aout et nous trouvons le dôme partiellement découvert de sa bâche suite à un gros coups de vent. Le sol a de nouveau pris l’eau. Il va devoir être refait dès que tout ça sera hors d’eau.

Nous avions comme objectif de terminer la préparation du dôme pour y fixer la toile technique que nous avons décidé de poser en haut des trois étages de bardage en bois brûlé.

La question qui s’est posé et sur laquelle une quinzaine de jeunes et moins jeunes cerveaux ont planché était : Comment faire ?

Assembler la toile

Schéma dôme
La partie bleue, c’est la qu’on mettra la toîle.
Les parties centrales, blanches et rouges, c’est la qu’on mettra le crystal.

La première chose a été de patronner la toile pour que nous utilisions le moins de tissus possible et que cela ne représente pas trop de boulot.

En gros, chaque niveau de triangles sont d’une hauteur qui peut rentrer dans la largeur de notre rouleau de tissus en laissant un peu de marge. Il faudra donc découper des trapèzes contenant 5 triangles pour le niveau 4 et 3 triangles pour le niveau 5. Le niveau 6 étant le pentagone en haut du dôme et il sera habillé de plastique souple transparent comme sur les "ciels" de yourtes.

L’idée de devoir coudre toute cette toile nous a fait peur car c’est pour beaucoup une chose que nous n’avons jamais fait. En plus, pas le droit à l’erreur : si la toile synthétique est mal cousue, les trous restent et ça compromet l’étanchéité.

Fixer la toile sur le dôme

Notre débat, nourri des arguments des uns et des autres (car une quinzaine de personnes se trouvaient la sur place), nous fit basculer d’un côté puis de l’autre pour les partisans de l’une ou l’autre méthode. si nous tentions une incursion dans l’équipe des oeuillets, il ne tardait pas qu’un des membres profilés nous embrigade dans une tirade sans fin sur les avantages de la technologie sur la tradition.

Bref, après plusieurs jours de doutes, de voyages sur les mers du commerce digital, de combats contre l’indécision, une sortie sans précédent du camp des scratch, représentée en premier lieu par Jeanne, qui nous quitta même avant que la décision soit prise, lorsque l’équipe oeuillets était encore là.

Tandis que nous étions indécis, un arrivant tardif contribua au design et proposa au groupes de travail des protections des arêtes "D" étant perpendiculaires au sol, malgré son enthousiasme et sa bonne volonté nous le vîmes forcé de nous quitter par k.o. verbal après son deuxième jour d’efforts. Il ne mit pas longtemps à se faire remplacer par une autre équipe qui réalisa sans vergogne des colmatages de trous dans les planches de bardage à base de pâte à bois (sciure fine + colle à bois extérieur).

colmatage

Du côté de la fixation, l’usage de "velcro" industriel fût finalement mis de côté, comme tout les moyens nécessitant un travail de couture massif, comme les oeuillets, crochets, et autres techniques consistant à "équiper" la toile. Le profilé, vissé sur les liteaux de soutien, verra la toile se clipser sur lui à l’aide du système désormais élu.

fixations

Ce système nous permettra donc d’avancer sur les étages 4 et 5 du dôme, dont la hauteur total est d’un peu moins de trois mètres. Deux largeurs de toile seront donc nécessaire, et sûrement fixées entre elles grâce à des barres profilées aluminium, ce pour remplacer une couture hermétique sur 8 mètres qui semble perdue d’avance. Nos prévisions en terme de coût nous semblent acceptables pour l’état d’avancement du projet : environ 400€ avec la livraison.

Prochaines étapes

  • Livraison des profilés de chez la CAAHMRO prévue le mercredi 23 octobre.
  • Planches de pin Douglas en 30x180mm pour refaire les triangles en haut du dôme chez scierie Bonnet.
  • Se procurer du tissus pour les arêtes
  • Faire des tasseaux de rehausse avec tissus doux sur les arêtes D pour poser toile par dessus.
  • Patronner la toile pour les clips : un peu plus de marges à g et d de chaque trapèzes.
  • Prévoir de mettre plus de toile transparente au delà du pentagone en haut du dôme pour avoir plus de marges pour fixer la toile bleue sur le bardage.
  • Finir de couvrir encore deux faîtières avec toile de yourte en coton imbibée de pâte à bois (sciure fine + colle à bois extérieur).

dimanche 20 octobre 2019, par Alexandre Korber, m_m

Chantier dôme - Bilan mi-saison 5 - reprise le 12 août !

Bonjour à toutes et tous,

D’abord merci aux participant.e.s de cette première mi-saison 5 de notre
chantier sur le dôme géodésique. L’objectif est d’avoir un dôme hors d’eau avant les premières grosses pluies de l’automne et ainsi commencer à y animer des projets.

Reprise du chantier dès le lundi 12 août.

Ce mois de juillet :

  • Le bardage en bois brûlé est fini, à quelques détails près, jusqu’au troisième niveau de triangles !
  • La petite porte, côté tilleul, est hors d’eau.
  • Nous avons commencé le prototypage de la seconde partie de la toiture qui sera faite en toile technique et plastique souple transparent.
  • Nous avons constaté la fragilité du sol à cause des pluies et l’obligation de reposer un nouveau sol en OSB ou autre.

Ce qu’il reste à faire ce mois d’août et par ordre d’urgence :

Structure :
  • Refaire 5 triangles en haut du dôme qui manquent de solidité.
    Attention à ne pas déplacer l’échafaudage car il soutient le haut du
    dôme en attendant.
  • Réparer une poutre qui s’est défaite sous le sol au niveau de la grande
    porte côté serre.
  • Finaliser les détails sur le bardage en bois :
    • Poser 5 Faîtières sur les arêtes verticales des 5 pentagones.
    • Poser quelques planches et vérifier la solidité générale du bardage et détecter les trous éventuels.
Couverture :
  • Patronner la couture de la toile.
  • Faire un patron avec du pare-pluie pour vérifier les côtes sur le dôme.
  • Poser des liteaux verticaux habillés de mousse ou de tissus pour que la toile soit bien tendue.
  • Poser un système de fixation de la toile sur le bardage en bois.
Matériel :
  • Si possible une machine à coudre capable de faire une double couture en un passage.
  • Des harnais de sécurité : nous n’en avons qu’un pour le travail en haut (5m).
  • Si possible, vos propres protections : bonnes chaussures, gants, lunettes, bouchons anti-bruits.
Savoir-faire et compétences bienvenues :
  • Couture et spécifiquement de toile de yourtes.
  • A l’aise pour travailler sur l’échafaudage de 5m et sur le dôme
  • Envie de rigoler et d’aller se baigner après une bonne journée de
    bricolage

En automne si on est hors d’eau, nous pourrons alors démonter
l’échafaudage et refaire le sol. Nous prévoyons également un premier
atelier pour construire notre poêle à bois de type "Poelito" en automne

Merci à vous et hauts les cœurs o/

jeudi 8 août 2019, par Alexandre Korber

Patronnage et bardage

Aujourd’hui nous avons trouvé une manière simple et économique de patronner la toile pour les étages 4 et 5 de triangles.

Étant donné que notre toile est en laize de 1,52m de large, elle peut couvrir largement les triangles sur les deux zones bleues représentées sur le dessin ci-dessous.

De cette manière, approximativement 35m sur les 50m de notre rouleau de tissu devraient être nécessaires pour couvrir les deux étages en ne faisant aucune chute.

Cet après-midi, Victor et Fergus ont enchaîné sur le montage de deux bardages de triangles supplémentaires.

Victor a aussi lancé un rendu 3D d’une photogrammétrie issue d’une vidéo de l’intérieur du dôme. Il utilise le logiciel Colmap pour générer un nuage de points pour former par la suite un modèle du dôme et ainsi pouvoir le comparer à la géométrie théorique.
Fergus, de son côté, en utilisant le logiciel Antiprism et sa commande "geodesic" a pu exporter le modèle 3D vers Blender pour le représenter.

On s’est également rendu compte que le soutènement de la grande porte n’était probablement plus soutenu lui-même par le plancher ! Une poutrelle s’étant détachée en dessous. Il faut qu’on restaure aussi cette partie fragilisée par les intempéries.


lundi 22 juillet 2019, par Alexandre Korber

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 27 |

Soutenir par un don